FaciliTravaux, votre courtier en travaux de sécurité et vidéosurveillance 

Vous souhaitez sécuriser votre logement ? Facili’Travaux vous accompagne dans votre projet sur la région.       

Sécuriser son logement en 2021 est une nécessité. Beaucoup de gens pensent que cela passe seulement par une alarme de de sécurité afin d’éviter les cambriolages. Certes cela peut paraître efficace, mais rappelez-vous que le cambriolage fait partie d’un risque parmi tant d’autres concernant la sécurité de votre logement. Quels sont les différents risques concernant la sécurité privée de mon logement ? Et surtout, comment y remédier ? Réponses dans cet article.

Que faut-il faire avant de protéger son logement ?

Avant de foncer tête baissée, il faut savoir que la sécurisation d’un logement ne se fait pas de manière anodine.

En effet, un minimum de connaissance est nécessaire.

Ainsi, pour mettre en place une bonne protection de son logement, il est primordial de faire au préalable un diagnostic. C’est ce qui vous permettra de déterminer le meilleur dispositif à adopter. Un diagnostic de l’environnement de l’habitation doit également être envisagé. Ces diagnostics permettront de déceler les endroits vulnérables de son logement et éventuellement les points facilitant l’accès à celui-ci. Ceux-ci nécessiteront des protections supplémentaires autres que celles prévues lors de la construction. Cette pratique vous permettra également d’organiser le choix de vos moyens de protection pour chaque point vulnérable. Par exemple, il faut savoir que la grande majorité des cambrioleurs accède aux logements par l’intermédiaire des ouvertures installées lors de la construction (portes, fenêtres, cheminées …). Ce constat, révèle donc, que ces points sont des points sensibles, à sécuriser par des moyens appropriés et adaptés. Par ailleurs, il est très important de connaitre les exigences de son assureur en matière de protection de logement avant de se lancer dans toute opération de sécurisation. Ce diagnostic effectué et une collecte d’informations faite, il s’agira de choisir ensuite entre les différents moyens et techniques proposés pour mettre en place la stratégie pour protéger votre logement.

  1. Comment protéger son logement contre le cambriolage ?

Avec l’arrivée des beaux jours et des week-ends prolongés, nombreux d’entre vous vont en profiter pour s’octroyer une petite pause hors du domicile … Mais qui dit vacances dit absence du logement et donc risque de cambriolage ! Comme vous le savez, le nombre de cambriolage augmente chaque année en France. Ainsi, protéger tous ses biens devient aujourd’hui une réelle nécessité.

Pour éviter les mauvaises surprises à son retour, voici quelques conseils pour protéger au mieux votre habitation avec Facili’travaux.

Un grand nombre de techniques sont utilisées pour éloigner, dissuader et décourager les cambrioleurs qui auraient envie de s’introduire chez vous, par malveillance, pendant votre absence.

Si toutes ces techniques consistent à faire surveiller sa maison par quelque moyen que ce soit, pendant son absence, il est important de savoir que chacun de ces moyens présente une certaine efficacité.

Surveillance humaine

Avoir recours à une surveillance humaine peut être intéressant pour éloigner et dissuader tout cambrioleur. C’est un moyen de mettre son habitation sous le regard constant des personnes. Ici, on comptera plus sur les relations de bon voisinage et sur les services offerts par la police ou la gendarmerie à ce sujet (CNAPS), ou encore sur les sociétés privées de gardiennage qui pourront faire proposer des rondes par un vigile.

Ces alternatives dépendront en fait de son budget pour sécuriser son logement.

Facili’conseil : tournez-vous vers un agent de sécurité possédant une carte professionnelle et un cqp (Certificat de qualification professionnelle). Cela montrera que ces agents ont bien suivi une formation à la sécurité et qu’ils auront l’aptitude professionnelle dans la protection des personnes. N’hésitez pas à leur demander.

Simuler son absence

Au-delà des agents de sécurité, d’autres techniques consisteront à utiliser certaines astuces pour décourager et éloigner les cambrioleurs. Il s’agira par exemple de simuler sa présence pendant son absence, ou de faire croire à la présence des dispositifs de surveillance et de sécurité. L’intimidation par des mises en garde sur la propriété, pourront également jouer le même rôle.

Moyens matériels

Enfin, des moyens matériels peuvent permettre de renforcer les accès faciles de la maison afin d’enregistrer ce qui se passe lorsqu’on est absent, d’alerter le voisinage ou les services de sécurité lors des intrusions.

Tous ces moyens et techniques, vous permettront de protéger votre maison contre le cambriolage.

Pour éviter tout cambriolage, faites appel à Facili’travaux. Nous avons de nombreuses astuces afin de vous éviter de vous faire cambrioler. Voici une liste non exhaustive des installations que nous pouvons mettre en place ainsi que certaines consignes :

  • Une porte anti-effraction : capable de résister 5 minutes à une tentative d’intrusion. Elle permettra de dissuader les cambrioleurs. Dans les zones dites à risque, des protections mécaniques sont ajoutées au mécanisme. Concernant la serrure, sa résistance est classée en trois niveaux, du moins performant plus performant, de AP1 jusqu’à AP3. Un modèle certifié A2P est nécessaire.
  • Une fenêtre incassable : Pour une plus grande sérénité, équipez vos fenêtres du de défenses métalliques.
  • Des volets roulants : Pour réduire les risques au maximum, pensez à installer des volets roulants. Les nouveaux modèles sont équipés de systèmes anti-arrachement ou de bloqueurs. 
  • L’alarme : Vous pouvez aussi choisir un modèle qui alerte les autorités en cas de problème. 
  • Des alarmes connectées : Les smartphones vous permettent de rester connectés avec vos alarmes et les appareils de la maison en votre absence (ampoules, volets) qui permettront de simuler une présence. Lorsqu’un mouvement est détecté, vous recevez une alerte via sms.
  • Programmateur journalier : celui-ci allumera les lumières ou la télévision à heures fixes. Ainsi, vous donnez l’impression d’une présence dans la maison.
  • Serrures de qualité : Afin d’empêcher un cambrioleur, il faut choisir des serrures de qualité. Vous pouvez par exemple installer des verrous sur vos volets et faire renforcer les serrures par un serrurier. Placez également des éclairages à détecteur de mouvement devant l’entrée, le voleur ne forcera pas une porte en pleine lumière.
  • Coffre-fort encastré : Pour cacher vos objets de valeur et vos bijoux vous pouvez choisir un coffre-fort encastré qui se dissimule facilement.
  • Installer des caméras : Installer des caméras est fortement conseillé si vous vous absentez pendant une longue période. Cela permet en effet de contrôler à distance ce qui se passe chez soi, soit à travers un système d’autosurveillance soit par un dispositif de télésurveillance. Tournez vous vers des marques de qualité comme Securitas.
  • Installer un contrôle d’accès   

Facili’conseil : assurez vos biens contre le vol. Il n’y a rien de plus intrusif que de se faire cambrioler son domicile. Cela peut être vécu comme un “viol” de son intimité et cette violence peut faire bien plus dégâts que l’absence des objets dérobés. La sécurité des biens est donc importante. Malheureusement, même si vous investissez dans une alarme haut de gamme ou dans un agent de prévention, le risque zéro n’existe pas. Mais cela peut tout de même être intéressant car il pourra effrayer grand nombre de cambrioleurs ou leur rendre la tâche difficile, les empêchant ainsi d’emporter tout ce qu’ils espéraient. Toutefois, dans le cas où vous seriez tout de même victime d’un vol, il convient d’avoir choisi une assurance habitation pour être remboursé à la hauteur de la perte. Si vous n’avez pas encore pris le temps de vous pencher sur la question, il est grand temps de le faire. Vous pouvez commencer par demander plusieurs devis trouver le contrat avec les meilleures garanties et au meilleur prix.

  1. Comment protéger son logement contre l’insalubrité ?

Qu’est-ce qu’un logement insalubre ?

Un logement insalubre est un logement qui ne remplit pas certains critères. Celui-ci est dangereux pour la santé et la sécurité de ses occupants et, éventuellement, pour le voisinage.

Généralement, il est question d’un cumul de problèmes liés à l’état du logement. Le caractère insalubre du logement s’apprécie selon les critères suivants :

  • Etat des équipements en fonction de la vétusté et des normes en vigueur : canalisations, installation électrique, chauffage, gaz, éléments de cuisine et salle de bain (robinetterie, lavabo, douche, baignoire).
  • Organisation du logement : superficie et dimension des pièces, isolation phonique et thermique, état des plafonds, murs et sol.
  • Risques particuliers : amiante, peinture au plomb, état des gardes corps aux fenêtres, etc.
  • Entretien du logement : occupation et nombre de personnes, propreté, etc.
  • Circulation de l’air et de la lumière (fenêtres, aérations en nombre suffisant, etc.).

Que faire en cas de logement insalubre ?

Selon le ministère de l’intérieur, lorsque la situation est urgente, le préfet peut demander au tribunal administratif la désignation d’un expert pour qu’il examine le logement ou bâtiment.

Vous serez dans l’obligation d’effectuer vos travaux suivant un délai précis.  A défaut, le propriétaire encourt ce que l’on appelle une astreinte (le paiement d’une somme par jour de retard d’exécution des travaux, allant jusqu’à 1.000 euros). Si les travaux sont exécutés, l’arrêté est levé. À défaut, le propriétaire peut faire l’objet d’une ultime mise en demeure avant que le préfet ou le maire ne fasse réaliser les travaux d’office et à ses frais.

Il vaut donc mieux faire appel à Facili’travaux avant de devoir en arriver là.   

  1. Comment protéger son logement contre les incendies ?

Des dommages importants

En France, il y’a un incendie toutes les deux minutes. C’est tout aussi fréquent que les cambriolages.

Dégâts matériels, perte de vos objets de valeur sentimentale, traumatisme moral, coût financier important pour vous reloger… Les dommages causés par un incendie dans votre habitation et les démarches à effectuer ensuite peuvent vite devenir un calvaire. Pire encore, chaque année, les incendies domestiques causent de nombreuses victimes, dû aux dégagements de fumées nocives qui provoquent parfois des intoxications mortelles. Il est donc nécessaire d’investir dans le service de sécurité-incendie.

Comment limiter les risques d’incendies ?

Afin de limiter les dangers, des bonnes habitudes et de bons réflexes sont primordiaux. Contre l’incendie, voici 4 recommandations par Facili’travaux :   

  1. Des installations électriques saines

30% des incendies domestiques en France viennent de problèmes électriques. Pour les éviter, veillez à ne pas brancher de multiprises en cascade.

Respectez également la puissance maximale indiquée en watts (W) sur vos multiprises. Ne branchez pas vos gros appareils électroménagers sur les mêmes prises (chauffage d’appoint, fer à repasser, grille-pain, machine à laver, bouilloire, four micro-ondes…)

  1. Faites attentions à vos cheminées et inserts

Un ramonage 1 à 2 fois par an est essentiel (un avant la période de chauffe et un pendant). En plus de réduire le risque d’incendie, il limite les intoxications au monoxyde de carbone. Et, cela vous permet de consommer moins de bois.

Voir également : Notre article sur le ramonage

  1. Sensibilisez et protégez vos enfants

Ne laissez pas les allumettes, bougies et briquets à portée de main de vos enfants. Surtout, sensibilisez-les aux dangers et aux réflexes à adopter.

  1. Installez un détecteur de fumée

S’il n’empêche pas un départ d’incendie, le détecteur de fumée est un bon moyen d’éviter toute propagation, affectant vos biens et mettant en péril votre sécurité. Grâce à l’émission d’un signal sonore, il permet de vous alerter d’un début d’incendie, de vous réveiller si un feu se déclare pendant votre sommeil et de réagir lorsque vous êtes éveillé.

En plus d’un détecteur de fumée classique, vous pouvez opter pour un détecteur de fumée connecté. Relié à la télésurveillance/vidéosurveillance, c’est un excellent complément à un système d’alarme. Celui-ci fonctionne 24h/24 et 7j/7.   

Celle-ci appellera immédiatement un Service de sécurité incendie et d’assistance à personnes (ssiap) ou un Agent de sécurité incendie certifié.

Facili’Travaux sera là pour vous accompagner dans ce projet passionnant tout en vous apportant des conseils et un suivi régulier. Pour en savoir plus sur nos services de courtage en travaux et de la façon dont nous pouvons vous aider à concrétiser vos projets, n’hésitez pas à nous contacter via notre site internet ou par téléphone au 06 98 24 67 64

 

A très bientôt chez Facili’Travaux.

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced sttings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced sttings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced sttings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced sttings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.

Contact

12 + 8 =